BILAN DE L’ EQUIPE RESERVE

Posté par maxence et Fred le 23 juin 2010

LA SAISON A TRES DURE POUR LA RESERVE DE PUYLAURENS QUI A TOUT AU LONG DE LA SAISON DUT COMPOSER DANS L’ URGENCE; CECI ETANT, CETTE EQUIPE A EU LE MERITE DE TERMINER LA SAISON. ET CHAPEAU

Les départs:

Pas facile de repartir et de reconstruire une équipe décimée par le départ de 15 joueurs. Et pas des mauvais joueurs. La preuve, beaucoup dans leur nouveau club ont connu les joies d’ une montée.

Toujours est il qu’ il a fallut tout reconstruire, repartir de zéro. Et ce fut dur, heureusement le retour d’ anciens, tels que Cyril F, Eric, Stephane, Xavier et Christophe B et les arrivées de Dusan, Fabien R, Mohammed, Christopher, Patrick et Imad ont compensés ses départs pour partir pour une nouvelle saison. Dire que ceux qui sont arrivés, n’ étaient pas de la même valeur que ceux qui sont partis, là n ‘est pas la question dans le sens où beaucoup avaient arrêté et d’ autres signaient leur première licence. L’ important pour le club était de sauver l’ équipe réserve, surtout pour les joueurs qui étaient restés tels que Sebastien, Nicolas, Sylvain A, Jérôme, et Anthony.

Le moule a été difficile à prendre à cause déjà d’ une équipe composée dans l’ urgence, à cause aussi d’ un manque d’ une ligne directrice dû au fait qu’ il n’ y avait personne pour encadrer cette équipe.

Une équipe trop dépendante de l’ équipe 1

Une équipe réserve sert aussi à aider l’ équipe fanion quand il manque du monde et ce fut le cas dû aux nombreuses absences de joueurs de l’ équipe une.  Et ces absences n’ ont jamais permis à l’ équipe réserve d’ avoir une équipe stable , de présenter une équipe solide.

Mais aussi la preuve que dans cette équipe, il y avait de bons joueurs, car chaque fois que des joueurs tels que Anthony, Imad, Jérôme, Sebastien, Christophe L ou Cyril F, ont joué au sein de cette équipe, ils ont contribué à la montée de l’ équipe une.

Manque d ‘ entrainement:

Trop peu de joueurs ont participé aux entraînements et forcément n’ avaient pas la condition pour tenir un match en entier. Même à ce niveau, il est important de se retrouver avec un minimum de physique, d ‘ autantt comme le groupe était remanié à plus de 70 pour cent, quelques séances auraient pu permettre d’ avoir quelques automatismes. Mais ce n’est pas la véritable raison. Car surtout.

Pas de gardien:

Et comme le manque d ‘un coach, ce fut la principale raison des résultats , car pas moins de sept gardiens se sont succéder.Et de gardiens, ils n’ avaient que le nom. Hormais Sylvain A, qui a fait un intérim intéressant mais qui n’ a fait qu’ une petite pige, car il était contraint de se faire opérer de sa cheville. Toujours est il, qu’ avec un véritable gardien, l’ équipe aurait eu des meilleurs résultats, et un meilleur classement.

La suite:

Déjà, cette saison , l’ essentiel a été préservé. Et cela grâce à tous les joueurs qui dans des conditions difficiles n’ ont jamais le club. Et cela chapeau. Maintenant, cette saison doit servir pour ne pas commettre les erreurs du passé, l’ équipe réserve doit devenir un réservoir, une équipe compétitive qui doit avoir un objectif. Elle doit être surtout bien encadrée. Le club s’ y attache, y travaille car il fait absolument que l’ équipe réserve ait l’ objectif de monter. Ne serait ce que pour combler l’ écart qui s’ est creusé avec l’ équipe fanion. Et contrairement à la saison passée, le clubn ‘est pas dans l’ urgence, et a le temps pour mettre une trame. Ne serait ce que pour les joueurs qui ont galéré, cette année.

La suite après, je fais la révolution sur facebook sur un groupe que je viens de rejoindre

 

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

FAUT IL CROIRE EN L’ EQUIPE DE FRANCE?

Posté par maxence et Fred le 6 juin 2010

LA QUESTION A LE MERITE D’ ETRE POSEE MAIS RIEN NE LAISSE PRESAGER QUE NOTRE EQUIPE DE FRANCE VA FAIRE UN BON MONDIAL

C’est vrai comment peut on être optimiste après les trois matchs de préparation que vient de faire l’ équipe de France.C’est vrai, les matchs amicaux ne ressemblent pas aux matchs officiels, mais rien n ‘est fait pour rassurer et cette équipe est dans l’ urgence, alors qu’ il y avait deux ans pour préparer ce mondial.

La préparation : Du n’ importe quoi, pourquoi, Tignes, Lens , la Tunisie et puis la réunion. Nous sommes la seule sélection à avoir eu une telle préparation, nous avons fait du VTT, monter sur un glacier, et finalement peu d’ entraînement. Heureusement, ils n’ ont pas nagé, car la natation est incompatible avec le foot, encore qu ‘ en Tunisie, il y avait une belle piscine. En fait, on prépare les joueurs pour le triathlon de Gérardmer ( beau triathlon et Gérardmer est une belle station vosgienne). Toujours est il, peu d’ entraînements, beaucoup de voyages, et finalement peu de récupération, car les joueurs sont fatigués. Et surtout de mauvais résultats contre de faibles équipes. Et les bons résultats permettent à donner de la confiance, d’ être serein.

Une génération sacrifiée: Et des joueurs sacrifiés, il y en a eu, notamment un joueur comme Mexes, que Domenech a tué en Autriche en le faisant joué à gauche, alors qu’ il joue à droite à l’ AS Roma, c ‘est un club italien. Et surtout une génération de talent avec Benzema, Nasri et Ben Arfa. Il fallait faire une équipe avec ses joueurs, tout comme Gourcuff, Lloris, Diaby. Faire confiance aux jeunes et préparer pendant deux ans un groupe pour  ce mondial. Rappel, Nasri joue à Arsenal, Benzema au Réal, Ben Arfa à Marseille. Une superbe génération sur laquelle il fallait s’ appuyer. Il y avait deux ans pour le faire.

Le selectionneur: Si Raymond Domenech est à ce poste, c ‘est qu’ il a des qualités, disons que dans la théorie car pendant qu ‘il a été sélectionneur, jamais il n’ a parlé de jeu, de système et jamais il n’ a changé de système en cours de match. D’ accord, il a été finaliste de la coupe du monde, avec Barthez, Thuram, Makelélé, Vieria, Henry et surtout Zidane, cette équipe ne pouvait aller qu’ en finale. Et si , il avait du courage , il aurait   dû démissionner, car nous sommes le seul pays qui garde son sélectionneur après un tel échec. On vire des entraîneurs en cours de saison, peut être pouvions nous le virer avant le mondial. Le foot a ce paradoxe à ne pas toucher une certaine catégorie car cela aurait pu être aussi une solution. Et comme Blanc arrive , il fallait le mettre. car il serait venu avec un regard neuf. Mais nous sommes dans un pays de vieux à l’ image des personnes qui sont dans les instances dirigeantes ou on ne peut rien changer.

La politique : Rama Yade dit que c ‘est indécent, que l’ équipe de France soit dans cet hôtel. Franchement, il y a d’ autres sujets, non. Les politiques ne vous servaient pas du sport, et concentrez vous sur nos dettes, nos retraites, nos chômeurs et à notre industrie. Occupez vous des vrais sujets, de la réalité de la vraie vie.

Le système: On découvre le 4-3-3. Super à trois semaines de commencer une compétition comme le mondial, et l ‘autre dit 5-5. Forcément,ce n’ est pas un 4-3-3, car ce système se joue avec quatre défenseurs, trois milieux et trois attaquants (deux ailiers et un avant-centre). Ou sont les ailiers avec Govou et Ribery. Désolé, je ne comprends pas. Surtout que des joueurs tels que Anelka, Gignac ne savent pas jouer dans ce système, Cissé, oui (école Guy Roux), Henry oui à gauche car le Barça joue avec 3 attaquants et il jouait à gauche, quand il jouait. Benzema et Trezeguet connaissent ce système. A la limite , Raymond revient avec ton système que tu connais, mais ne change pas, car tu t’ aventures dans un système que tu ne connais pas.

Des joueurs mal à l’ aise: A commencer par Gourcuff, qui n ‘est pas à l »aise dans cette équipe. Il est jeune et mentalement,il n’ est pas bien. Pourquoi, tout simplement, il y a une génération qui est jalouse et qui n’ a pas envie que ce jeune prenne la place de leasder, point. Ils sont parvenus à écarter les trois que j’ ai cités avant et vous verrez, Gourcuff ne débutera pas le mondial. Alors qu ‘ il fallait construire une équipe autour de ce joueur qui deviendra plus un très grand joueur. Ensuite Evra, on ne reconnaît Evra de Manchester. Malouda, bon dans la préparation mais pas à son poste, Raymond, tu as canal, tu as vu comment il joue à Chelsea. Ribery, j ‘ ai jamais aimé ce joueur et qui est très bête (j’ ai un pôte flic à Toulon, car quand il jouait à Marseille, il habitait Sanary, et il  devait être de faction pour  protéger l’ habitation de Ribery et vu ce qu’il m’ en a dit, aïe). Peu importe , ce joueur est droitier, doit animer le côté droit et centrer pour l’ avant centre.
Epilogue: Qui suis je pour parler de l’ équipe de France, rien. Mais j’ aime parler de foot, car j ‘ aime trop ce sport, j’ aime le drapeau bleu, blanc, rouge, j’ aime mon hymne ( » Allons enfants de la patrie..), j ‘ aime mon pays quand les races sont mélangées, black, blanc beur. Mais ou sont les Karim, Samir, Adil, Hatem. Cela j ‘ aime pas. Maintenant, je donnerais mon équipe:

Lloris, Sagna, Abidal, Toulalan, Méxes, Diaby, Gourcuff, Nasri, Ribery, Benzema, Malouda.

Et il manque Ben Arfa, Evra, A.Diarra,  Henry, Gignac, Valbuena, Gallas, Mandanda, Ruffier, Rami, Fanni,Trezeguet,

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

L’ ASEP CHAMPION DE LABARTHE 2010

Posté par maxence et Fred le 31 mai 2010

C’ EST SUR LE FIL, LE MOINS QUE L’ ON PUISSE DIRE QUE PUYLAURENS A REMPORTE LES JEUX INTERVILLAGES DE LABARTHE

Et pourtant, à l’ annonce de la sélection, le coach  avait été décrié, et personne n’ avait compris ses choix et pourquoi , il avait réduit son groupe à neuf. Personne et surtout pas la presse puylaurentaise qui s’ était acharnée sur lui et qui ne l’ a menagé. il s’ en explique. » Si j’ ai réduit le groupe à neuf, c’ est que j ‘avais mes raisons et j’ ai retenu la leçon de l’ an passé. C’est la raison pour laquelle, j’ ai réduit d’ entrée le groupe pour nos stages d’ oxygénation à Lacaune et de récupération à Dicosa . Cela a permis au groupe de se connaître et d’ arriver dans les meilleurs conditions à Labarthe. J ‘avais dit, rendez vous le 30 mai 2010 et vous verrez, j’ en dirais pas plus ».

Le coach ne veut plus parler à la presse qui n’ a pas été tendre avec lui. C’est vrai, il l’ avait dit et finalement, ses dires lui ont donné raison. Ceci dit, ce titre suprême a été long à se dessiner au cours d’ une après  midi ou finalement Puylaurens sera resté en embuscade avant de donner le dernier coup fatal comme l’ explique le capitaine Jean Christophe, lui aussi décrié en étant sélectionné, notamment avec des relations assez tumultueuses avec le coach.  » Nous connaissions nos points forts et nos points faibles. Il est évident, il est vrai qu’ il ne fallait pas faire n’ importe quoi avec le joker et je pensais qu’ en mettant notre joker sur le fil rouge, nous avions des chances de gagner. Surtout que nous pouvions pas lutter dans les épreuves de force avec des équipes tels que le PAC ou les chasseurs. Donc, nous nous sommes concentrés sur nos points forts et nous avons limité les dégâts sur nos points faibles. Et cela a payé. »Et c’est vrai quel coup de génie de Jean Christophe qui a eu l’ idéé du thème du fil rouge qui allait permettre à son équipe de faire le plein de points, car avant cette dernière épreuve, Puylaurens se trouvait à la 4e place et a empoché le plein de points qui lui permettait de terminer premier ex aquo avec Blan et les chasseurs. Il fallait départager les trois équipes et le money time commençait. L’ASEP ne perd jamais dans ces moments, et Mélanie le confirmait en faisant un six qui envoyait son équipe au titre.

Une superbe après midi et un grand merci au comité des fêtes de Labarthe pour organiser de tels manifestations, qui se sont déroulés dans un super esprit, à l’image de nos amis du PAC, des chasseurs, de Blan et des collégiens de Puylaurens. Une journée qui restera graver dans ma mémoire. Encore merci à Labarthe.

L’équipe : Alexis, Cyril, Eric, Fred, Jean Christophe, Maxence, Mélanie, Sandrine, Thomas.

Le déroulement épreuve par épreuve:

Mikado: Alexis et Fred

Excellente prestation d’ Alexis qui place l’ équipe à la 3e place

le jeu : 1er  Chasseur (5), 2e Blan (4), 3e ASEP (3), 4e PAC (2), 5é Collège (1).

Mille Bornes: Cyril, Eric, Fred, Thomas

Une épreuve de force et d’ adresse, Thomas s’ en ait bien sorti, mais Puylaurens commençait en premier et les autres équipes ont vu les erreurs à ne pas faire.

L’ étape: 1 Chasseur 5, 2 Blan 4, 3 PAC 6 ( il avait joué le joker), 4 Collège 2, 5 ASEP 1.

Classement: 1 Chasseur 10, 2. Blan 8, 2. PAC 8, ASEP 4, Collège 3

Le jeu des dès: Maxence, Eric, Fred , Jean Christophe

Il était important pour l’ équipe de rattraper le retard, et Maxence par un bon jet lançait l’ équipe qui terminait premier avec le PAC, avec un score de 51, mdr.

L’ étape:  1 ASEP 5 et PAC 5, 3 Blan 3, 4 Chasseur 2, 5 Collège 1.

Classement: 1 PAC 13, 2. Chasseur 12, 3. Blan 11, 4. ASEP 9, 5. Collège 4

Domino: Alexis, Cyril, Jean Christophe, Sandrine

Avec Alexis, le plus jeune participant avec Mélanie, Alexis a fait un festival (son papa est fier, comme il est fier de Maxence et Thomas) quel bonheur, toujours est il que l’ ASEP reste en course après cette épreuve.

L’ étape: 1 Chasseur 10 (il avait joué leur joker), 2. Collège 4, 3. ASEP 3, 4. Blan 2, 5. PAC 1

Classement: 1 Chasseur 22, 2. PAC 14, 3. Blan 13, 4. ASEP 12, 5. Collège 8

Le tir à la corde: Alexis, Cyril, Eric, Fred, Jean Christophe, Sandrine, Thomas.

L’ important était de bien gérer cette épreuve, Puylaurens ne pouvait rien faire contre le PAC  avec des gars tels que Didi ou Maxime  et les chasseurs (David), des colosses , mais il fallait assuré l’ essentiel contre Blan et le collège.

L’ étape: 1. Blan et les Chasseurs 5, 3. ASEP4, 4. PAC et Collège 3

Classement: 1. Chasseur 27, 2. Blan 18, 3. PAC  17, 4, ASEP 16, Collège 11.

Monopoly: Fred, Jean Chistophe, Maxence, Thomas

Dernier jeu avant le fil rouge, et châpeau à Thomas qui s’est sacrifié dans le jeu des bigoudis et vernis (le pauvre) , et qui très fort dans le jeu du boulanger, à Maxence, dans le dessin et qui a voulu ramener son dessin à sa maman, normal pour la fête des mères, et à JC qui a permis de rester en course pour la victoire, il manque une personne, non.

L’ étape:  1. Blan 5, 2. PAC 4, 3. ASEP 3, 4. Collège 2, 5. Chasseur 1

Classement: 1. Chasseur 28, 2. Blan 23, 3. PAC 21, 4. ASEP 19, 5. Collège 13.

Restez le fil rouge , les chasseurs menés par David, qui avait été le grand artisan de cette place avant la dernière épreuve du fil rouge. Puylaurens sortit son joker, son dernier atout pour espèrer renverser les montagnes et le cours de cours de ce jeu. Grâce à l’ idée de son capitaine , Jean Chistophe , à Sandrine, Mélanie et aux enfants du coach, l’ ASEP remportait la mise et le max de points.

L’ étape:1. ASEP 10 ( joker joué), 2. Blan 6 (joker joué) , 3. PAC  et Collège 4, 5. Chasseur 1.

CLASSEMENT FINAL

1. ASEP, Blan, Chasseur 29, 4.PAC 25, 5. Collège 17.

La suite , on la connait , peu importe, l’ important est que mes enfants ont passé une superbe après midi, ils se sont éclatés et pour moi, c’ est l’ essentiel, et encore merci au comité de Labarthe, merci de m’ avoir fait participer à un tel moment avec mes enfants. Chapeau et respect.

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

IL N’ A PAS MANQUE GRAND CHOSE

Posté par maxence et Fred le 26 mai 2010

LA SECONDE PARTIE DE SAISON N’ A PAS ETE A L’IMAGE DE LA PREMIERE, DOMMAGE CAR L’ EQUIPE FEMININE POUVAIT TOUT GAGNER

Les causes

Déjà un calendrier gruyère, qui ne permet pas d ‘ avoir du rythme, la coupure de l’ hiver a été trop longue et cela   n’ est pas facile de  mobiliser les troupes pendant une si longue coupure. Et le match contre  Lacaune pour la reprise en est la preuve, et surtout,  a laissé des traces. Les filles n’ avaient plus de repère pour cette rencontre  capitale et l’  élan de la fin de l’ année 2009 a été coupé. Et les matchs de reprise, surtout après une aussi longue trève (plus de trois mois) sont tout ou rien et les filles de Michel sont passés à travers .

Ensuite le manque d’ effectif dû aux absences sur blessure de Laure surtout dans le niveau défensif par son envie , sa pugnacité et Vanessa, par son son jeu qui aurait donné des solutions intéressantes . Deux joueuses qui ont manqué dans les moments cruciaux. Autre absence, il faut en parler, le départ d ‘ Elodie. Nous ne reviendrons pas sur les conditions de son départ, mais Elodie a aussi manqué pour la seconde phase, il faut le reconnaître, comme aussi les nombreuses absences de Céline S, qui s ‘est sentie moins concernée. Toujours est il que les absences conjuguées de toutes ses joueuses ont amoindri le groupe.Heureusement Céline D, une ancienne joueuse qui s ‘ était mise au rugby à Revel, est revenue pour aider l’ équipe notamment grâce à sa polyvalence (elle a joué dans les buts et en défense). Ceci étant cette saison a siccité beaucoup de satisfactions. Sans oublier le titre de championne du Tarn en football en salle.

Déjà une superbe classe biberon 

En effet, l’ équipe a deux petits prodiges avec Loreleï (15 ans, 18 buts) et Noémie (16 ans, 12 buts), soit 71% des buts marqués. Deux jeunes joueuses promises à un bel avenir et surtout qui ont été des éléments essentiels à leur équipe en apportant de la fraîcheur, de la moblité. Nous aurons aussi apprécié leur maturité leur permettant de ne nourrir aucun  complexe contre des joueuses plus âgées. Des atouts importants.

Tout comme

Justine dans les buts, excellente et rassurante et aussi très polyvalente puisqu’ elle peut jouer aussi dans le champ. Une sportive accomplie, tout comme Camille, excellente dans la distribution du jeu, par sa vision, sa frappe de balle et  pas étrangère aux nombreux buts marqués par Noémie et Loreleï.

Le retour des revenantes

Éloignée des terrains à cause d ‘une grave blessure au genou, Anaïs est revenue cette année et a surtout recouvrée au fil des matchs ses moyens et compensée l’ absence de Laure. Anaïs a surtout la particularité de bien tacler, un geste rare chez les filles. Chez les revenantes, il y a  Fanny (maternité) et chapeau car elle est maman de deux enfants et continue de jouer au foot,  comme Anaïs, Fanny n’ a cessé de progresser et être un une joueuse importante de l’ équipe. Sans oublier Dorothée qui avait pris une année sabbatique et qui revenue cette année. Heureusement du reste , elle a compensé l’ absence de Laure en défense et formé avec Nadège , une solide défense centrale. C’est dire que l’ équipe au complète aurait eu une superbe défense.

Les confirmations 

Nadège, bien sûr, ceci dit, Nadège est ce qu’ elle est mais pour une fois, « je serais critique », car la capitaine peut beaucoup mieux faire, ne prend guère de risques et c ‘est dommage. Dommage aussi que « Nana » ne soit pas plus sérieuse car elle a un potentiel illimité. Ceci dit quelle joueuse , heureusement qu ‘ elle joue derrière car elle a souvent tenu la maison, tout comme Sophie, plus discrète, mais précieuse dans le milieu au niveau de la récupération, une joueuse solide et incontournable

N’ oublions pas non plus

Emilie, Filo, Coralie et Chantal. C’est vrai elles n’ ont pas le même niveau que leurs coéquipières mais heureusement , elles étaient là et ont toujours donné le maximum pour l équipe et nous ne pouvons qu’ apprécier, tout comme Laura, laquelle pour sa première année a montré de gros progrès et une grosse envie de s’ améliorer et si sa cheville la laisse tranquille, Laura a le potentiel pour devenir une bonne joueuse.

Un super entraineur

Les filles ont une chance fantastique. C’est d’ avoir un superbe  entraineur, un pédagogue qui adapte ses entraînements en fonction du niveau de toutes ses joueuses et surtout ne laisse personne en rade et privilégie le groupe. Et quel progrès en trois ans, maintenant les filles sont bien en place, ont un schéma de jeu et les progrès ont vraiment été flagrants cette année. Et c ‘est grâce à Michel.

L’ an prochain

Le coup dur, c ‘est que l’ équipe va perdre sa petite perle, Loreleï, qui va exercer son talent à un niveau supérieur. Ce qui est normal, mais prouve aussi que le club peut sortir de son école de foot de bons joueurs(ses).

Ainsi donc, les féminines devront faire sans Loreleï, mais ont la chance de garder Noémie, qui aura de nouvelles responsabilités, tout comme Camille dans l’ organisation du jeu. Et comme les cadres tels que Nadège, Sophie, Fanny, Justine, Dorothée restent , et que Laure et Vanessa seront normalement de retour, avec aussi l’ arrivée de nouvelles joueuses, la section féminine de l’ ASEP a de beaux jours devant elle et surtout devra s’ inspirer de la saison 2009-2010. La seule ombre au tableau, la nouvelle blessure d’Anaïs.

Les stats (championnat et coupe du Tarn)

Matchs joués: 12

Gagnés: 6 (50%). Nuls: 3 (25%). Perdus: 3 (25%)

Buts marqués: 42 (moy 3,5). Buts encaissés: 11 (moy 0,91)

Joueuses utilisées:18

Justine, Anaïs, Emilie, Nadège, Filo, Dorothée, Sophie, Celine D, Céline S, Camille, Fanny, Laura, Noémie, Elodie, Loreleï, Vanessa, Laure, Chantal

Buteuses:

Loreleï 18 (44%), Noémie 12 (29%), Camille (8%), Céline D 2 (5%), Céline S 2 (5%), Nadège 2 (5%), Fanny 1 (2%), Elodie 1 (2%).

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

LE JOUR DE GLOIRE POUR LA RESERVE

Posté par maxence et Fred le 24 mai 2010

LA RESERVE DE PUYLAURENS A ATTENDU LA DERNIERE JOURNEE POUR ENFIN REMPORTER LEUR PREMIERE VICTOIRE

SAINT SALVY (2) – PUYLAURENS (2): 0-2 (score acquis à la mi-temps)

Stade municipal de Saint Salvy, terrain bosselé, temps estival, arbitrage de Mme Lacroux.

Buts: Ramzy, Christophe B

Yannick, Nicolas, Ramzy, Stéphane, Imad, Christophe L, Eric, Anthony, Christophe B, Patrick, Jean Christophe. Est entré en jeu : Saïd

Déjà merci à Saint Salvy pour l’ excellent accueil qu’ a reçu Puylaurens. Ce club sait recevoir et on aime le foot quand cela est ainsi. Donc encore merci, vous êtes un super club et respect. Respect aussi à Jean Christophe qui est venu jouer pour aider l’ équipe réserve, c’est vrai JC, il est chiant mais heureusement que le club a aussi ce mec. Respect à Saïd qui a joué, qui est toujours là pour aider le club, alors qu’ il n’ est pas dirigeant, mais qui a aussi cette immense bonheur de jouer avec son fils Ramzy qui ouvrait le score rapidement (0-1), suivi aussi de Christophe B qui doublait la mise (0-2) et comme Yann dans les buts arrêtait tout , tout en faisant le con, ou Imad qui aura fait aussi un super match . Ce match ne pouvait pas lui filer entre les doigts et tout le monde a contribué à cette belle et précieuse victoire . Et si j ‘ ai commencé cet article par deux personnes, je dis bravo les mecs, car vous avez vécu une saison très difficile et vous n’ avez jamais lâché et grâce à cette victoire, l’ équipe réserve ne termine pas dernière. Donc bravo sachez les mecs que  » que le train de mes pensées  s’ arrête à la gare de mon respect ».

Marie appréciera lol
 

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

PUYLAURENS N’ AVAIT PAS ASSEZ DE GAZ

Posté par maxence et Fred le 24 mai 2010

AVEC SEULEMENT ONZE JOUEURS, PUYLAURENS TERMINE SA MAGNIFIQUE SAISON SUR UNE DEFAITE

BUSQUE – PUYLAURENS: 3-1 (1-1)

Stade municipal de Busque, une cinquantaine de spectateurs, terrain dur, temps estival, arbitrage de M. Benazouz

But:  Romain S

Julien, Ludovic, Fabien, Houssam, Sebastien, Valentin, Tony, Cyril, Christopher, Romain M, Romain S.

Le retour de Tony, ne pouvait compenser les absences de Micka, Yann, Sylvain, Florian et surtout Ramzy qui n ‘est pas venu joué car Busque avait décidé de mettre sa tête à prix. Un scandale, une honte qui n’ honore pas notre sport. Mais bon que pouvons nous faire, fallait il prendre Ramzy et qui s ‘expose aux joueurs de Busque. Puylaurens qui n’ avait plus rien à gagner a préféré ne pas emmener son avant centre.

Toujours est il qu’ avec 11 joueurs, Puylaurens n’a pas tenu la distance et sans solution de rechange, il ne lui était pas permis de lutter contre Busque surtout en seconde période. Une formation locale qui attaquait les hostilités bille en tête et était rapidement récompensé (0-1) car auparavant Julien avait limité les dégâts. Pris en vitesse, battu dans les duels, Puylaurens subissait mais ne rompait pas et sur un raid de Valentin, ce dernier centrait pour Romain S qui égalisait (1-1). Et surtout remettait son équipe sur de bons rails.

Petit à petit , Puylaurens retrouvait son jeu et produisait  de belles séquences et avait l’ opportunité de mener, mais un but de Romain M était refusé pour un hors jeu pas évident. Ce faisant, reconnaissons que Busque se procurait les plus belles occasions, et sans Julien, ou aussi Fabien trés en vu, le score de parité aurait du bouger. Finalement les deux équipes atteignaient la pause sur ce score. Seulement la seconde période allait être tout autre, en dépit de belles tentatives de Houssam, Valentin , Tony, mais Cyril et Tony se blessaient. Ils ont eu le courage de continuer pour ne pas lâcher l’équipe qui s’ est battue jusqu’ au bout mais qui ne  pouvait que constater les dégâts (3-1).

« J’ aurais aimé une meilleure issue, mais je sais que vous avez tout fait pour moi, et encore merci pour cette formidable saison. Une dernière chose, dommage que je suis pas chasseur, car si je l ‘étais , je chasserais les cons et à Busque, j’ aurais fait un carton ». Je sais Marie ne va pas apprécier la fin, lol.

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

UNE DERNIERE CHANCE

Posté par maxence et Fred le 22 mai 2010

LA SAISON DE L’ EQUIPE RESERVE N’ A PAS ETE FACILE, ELLE A ETE TRES COMPLIQUEE

Compliqué à l ‘image aussi d’ inscrire 11 noms sur la feuille de match. Et cette dernière rencontre à Saint Salvy 2 s’ annonce difficile. Pour preuve, Jean Christophe quitte sa belle chemise pour venir aider l’ équipe. Ou Yann blessé qui jouera dans les buts. Une équipe qui aura un renfort de choix avec la présence de Ramzy, ne pouvant aller à Busque, car cette équipe de f.. , j’ y reviendrais sur la présentation de l’ équipe fanion.

Toujours l’ équipe réserve doit terminer la saison et pourquoi pas elle peut ramener un bon résultat, car tous les joueurs le méritent et feront tout pour ramener une première victoire. C’est vrai, il faut que cette saison se termine et déjà préparer la prôchaine.

Match à Saint Salvy à 13 heures

Yann, Nico, Christophe L, Anthony, Christophe B, Jean Christophe, Imad, Stéphane, Ramzy, Patrick

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

PUYLAURENS L’ A FAIT ET NADEGE A MARQUE

Posté par maxence et Fred le 15 mai 2010

LES FEMININES DE PUYLAURENS DEVAIENT GAGNER PAR NEUF BUTS D’ ECART, ELLES Y SONT PARVENUES ET PEUVENT TOUJOURS REVER

MURAT-PUYLAURENS: 0-9 (0-6)

Stade municipal de Murat, pampa, temps moyen, arbitrage de personne.

Buts: Loreleï (6), Noémie (2), Nadège

Justine, Anaïs, Emilie, Céline D, Chantal, Sophie, Fanny, Loreleï, Noémie, Camille, Nadège.

Enorme surprise et oui Nadège a joué  devant, une zone qu’elle ne connait pas, une zone périlleuse , vous imaginez Nadège qui franchit cette ligne du centre. La pauvre,  elle est si fragile et en plus l’ herbe était haute, on aurait pu la perdre et jamais la retrouver. Mais non, elle s ‘en est sortie et le pire ,elle a marqué, mais comme l’ état d’urgence était décrété, cette fois, il n’ y a pas eu de dégâts. Toujours est il qu après un tel score, les regrets seront de mises, à l’ image de son petit prodige (Loreleï, qui a marqué six buts) et Noémie (deux buts) mais de toute l’équipe, et dommage que cette équipe ne dispute pas la finale, ceci dit encore accessible mais improbable . Les filles de Michel ont fait ce qu’ elles avaient à faire pour espérer à l’ impossible , et si Lacaune faisait match nul contre Cordes et perdait contre Haute Vallée Thoré, elles seraient en finale. Tant qu il y a de l’ espoir.

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

MURAT, TREMBLES NADEGE REVIENT

Posté par maxence et Fred le 13 mai 2010

L’ ETAT D’ URGENCE SERA DECRETE A MURAT , SAMEDI, CAR NADEGE REVIENT SUR LE TERRAIN DE SON DERNIER EXPLOIT.

Retour en arrière, lors de son dernier match de championnat, les féminines de Puylaurens se rendent à Murat, et ce match permet à Nadège de marquer un but. Pas comme le titre de l’OM, mais la vérité oblige à dire qu’on en a entendu parlé. Et pourvu qu’ elle ne récidive pas car nos oreilles auront mal. Toujours est il , que les féminines de Puylaurens vont devoir se rendre à Murat pour le dernier tour de coupe du Tarn. Un match pour du beurre. Et bien non mais improbable car malheureusement, Puylaurens a râté plus ou moins cette coupe à cause avant tout de nombreuses absences. Dommage car les coéquipières d’ Anaïs qui ne sera pas sur le banc, avaient largement les moyens d’ aller en finale. Une finale qui est cependant accessible, si les filles de Michel gagnent avec neuf buts d ‘écart, si les vils joueuses de Lacaune font match nul contre les sympathiques joueuses de Cordes, puis ensuite perdent contre les bonnes joueuses de Haute Vallée du Thoré. Un scénario impossible . Mais dans le foot, tout reste possible, à commencer par gagner avec neuf buts d’ écart. Et cette équipe en est capable. Et tant qu’ il reste un infime espoir pourquoi ne pas s’ engouffrer vers ce chemin, ne serait que pour conclure une belle saison. Et tant pis si c ‘est Nadège qui marque le neuvième but. Le comté de Murat est prévenu, il a évacué toutes les personnes sensibles.

Match à 15h30 à Murat 

L’ équipe: Justine, Anaïs, Emilie, Céline D, Nadège, Sophie, Chantal, Loreleï, Noémie, Camille, Fanny, Filo, Laura.

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

PUYLAURENS, QUEL PUNCH, QUEL REGAL

Posté par maxence et Fred le 11 mai 2010

SOUS L’ IMPULSION DE SON ATTAQUE, PUYLAURENS EST VENU A BOUT D’ UNE BELLE EQUIPE DE VIVIERS QUI LUI AURA CONTESTE SA HIERARCHIE JUSQU’ AU BOUT

PUYLAURENS – VIVIERS: 4-3 (1-0)

Stade de la Bagatelle, pâturage haut, temps clair, une centaine de spectateurs, arbitrage de Bernado

Julien, Ludovic, Fabien, Houssam, Sylvain, Valentin, Cyril L, Romain M, Ramzy, Florian, Romain S. Sont entrés en jeu: Sebastien, Cyril F.

Buts: Romain S, Ramzy,  Cyril L, Florian.

Il y a des choses qui sautent aux yeux. Mais l’ impact énorme de l’ attaque puylaurentaise lors de la victoire contre Viviers en est une. Oui et même, trois fois oui, qui sous l’ impulsion de son trio d’ attaque, parfois étincelant, Puylaurens a vraiment sorti son habit de gala, pour cette rencontre qui aura été un régal jusqu’ au bout, contestée jusqu’ à la fin par une belle équipe de Viviers qui n’ a pas sombré lorsqu’ elle était menée 4-1 à quinze minutes de la fin et sans un sauvetage magnifique de Julien, Viviers aurait pu gâcher la fête.

Ceci étant , on a retrouvé Puylaurens quand il atomisait ses adversaires en marquant trois buts minimum et en entamant la rencontre pied au plancher. Et sans un superbe Jean Louis comme sur cette reprise de Romain S, ce raid de Romain, ces tentatives de Ramzy , Florian ou Valentin, le tableau d’ affichage aurait pu s’ affoler. Mais Viviers a aussi un grand gardien, et il répondait à Julien, impressionnant au match aller quand Viviers avait martyrisait Puylaurens  de la même façon. Jean Louis était dans tous les bons coups et surtout permettait à ses coéquipiers de ne pas perdre le fil d’ une rencontre ouverte. Car Viviers se montrait aussi dangereux surtout par l ‘ intermédiaire de Julien G qui fit une bonne première demi-heure et qui  malheureusement se blessa assez gravement à la cheville (à ce sujet, nous lui souhaitons qu’ il se rétablisse très rapidement).

Cette rencontre était ouverte, surtout jouée dans un excellent état d ‘esprit, ou l ‘ennui n’ était de mise à l ‘ image d’ une  reprise de Ramzy finissant sa course sur la transversale que touchait aussi un joueur adverse sur coup franc. Si Puylaurens dominait, Viviers répondait aussi, mais sans conséquence car Ramzy , intenable offrait un centre parfait à Romain S, qui n ‘ avait plus qu’ à pousser la balle pour enfin ouvrir le score (1-0).

Mérité pour Puylaurens qui se faisait cependant surprendre après la pause sur un magnifique coup-franc de Karim qui signait son retour (1-1).  Ceci dit, Puylaurens ne semblait pas accablé par cette égalisation et repartait très vite de l ‘ avant en étant bien en place en défense ou au milieu permettant à ses attaquants de s’ exprimer et ce fut Ramzy, toujours aussi râleur, mais très remuant qui redonnait l ‘ avantage à son équipe sur un tir qui surprit Jean Louis (2-1). Cette fois, l’ ASEP avait le match en main et affermit sa poigne à l ‘ image de Ludo, monté aux avants postes et dont la reprise passait de peu au dessus. Puylaurens poussait, poussait et était récompensé sur une belle action initiée par Romain S qui permit à Cyril L de marquer le troisième but sur une frappe limpide (3-1) suivi d’ un quatrième, tout aussi beau de Florian sur une passe de Ramzy (4-1). Que des beaux buts, bien amenés et bien ficelés. Et Viviers dans tout cela, il eut surtout le mérite de ne pas lâcher et le changement de tactique à la fin, démontrait que cette équipe avait du répondant qui du reste était récompensée par un magnifique mouvement en une touche de balle conclut par Remy (4-2) et une frappe de leur super défenseur Florian C  qui surprit Julien (4-3). Quel retour, mais Julien démontrait après sa bévue qu’ il était un grand gardien en se détendant sur un coup franc de Florian C. Quel final, quel match entre deux belles équipes, et joué dans un bon état d’ esprit, à l’ image aussi de deux coachs qui connaissent un peu le foot et qui surtout se respectent et qui ont la même conception du foot. Et même s’ il y en a un qui supporte Marseille, l’ autre avait le maillot . Lol.

La fête pouvait alors commencer avec les supporters, les dirigeants, les joueuses et joueurs du club, il n y a que le foot pour vivre de tels moments et je repense quand je suis arrivé dans ce club , sans expérience, sans formation, mais je suis venu avec mes idées du sport et petit à petit, je les ai mise en place car j’ ai eu cette chance de me laisser carte blanche. Et franchement quel pied, car j ‘ ai pris deux claques dans la gueule en un an, heureusement je me remets enfin de la dernière claque et c ‘est grâce à mon équipe, aussi à mes enfants qui sont fiers de leur père. Merci à tous, mais j avais besoin de m’ exprimer car je l ‘ ai toujours gardé pour moi, mais vous le saviez. Encore merci et putain je suis fier de vous avoir amener en excellence, oui j’ en suis fier, mais sachez que c ‘est avant tout grâce à ce formidable club et sachez et je vous l’ avez toujours dit, je mourerais avec mes idées. Et bien non je ne suis pas mort. Putain deux montées en deux ans, c ‘est trop super et surtout trop content pour mes mecs de les avoir faire vivre de tels moments. YES et BRAS D’ HONNEUR. Zut, Marie ne va pas apprécier bras d’ honneur. C’est aussi ma marque de fabrique quand je rencontre des cons. Pas le club de Viviers et oui j ai la larme à l’ oeil car j  ‘ en ai bavé mais heureusement vous étiez là. Encore merci pour ce que vous m’ avez apporté, putain quel pied, quel bonheur. MERCI.

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

12345...16
 

FootNews |
G.A.K Football Club. |
Club Ettaoufik de Yoseikan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aboubacar09
| lechtisdu11
| Mes Loisirs, mes Passions !